Black Power – Autodéfense

19 mai 1925 – 21 février 1965 

Jeudi 29 avril 2010

Aujourd’hui est libéré l’assassin de Malcolm X après avoir purgé quarante-quatre ans de prison dont vingt-deux avec une liberté conditionnelle. Certains diront qu’il aurait mérité la peine extrême ou encore la perpétuité mais on le sait, ôter la vie de Thomas Hagan ne nous rendra pas celle de Malcolm. Image même de la lutte pour la reconnaissance des Noirs Américains, il a posé le X sur son Little et a été le symbolise d’une génération entière d’hommes et de femmes. Un retour sur l’histoire d’El-Hajj Malek El-Shabazz n’est pas nécessaire, surtout que je n’ai aucun élément supplémentaire à ajouter, mais je voulais simplement évoquer le modèle qu’il représente.

Musicalement, il tient une place prépondérante dans les discours des rappeurs, notamment américains que j’imagine indénombrables. Mais la France n’est pas en reste, les allusions et les citations sont nombreuses et rappellent cet honorable homme. Je pense que l’album de Médine « Arabian Panther » vient tout de suite à l’esprit quand on parle d’un militantisme engagé. Le nom de l’organisme est repris, les postures picturales aussi ainsi que les symboles (telle que la bague de Malcolm). Certains militants sont montés au créneau disant qu’on ne peut toucher au mythe et encore moins le changer. Mais objectivement, l’album est réussi (qu’on aime ou pas) et le concept est bien construit. En ce qui me concerne,  je trouve que ce projet a permis  de remettre au goût du jour certaines revendications, qui sont intemporelles tout de même, ainsi que de faire découvrir une partie de l’histoire aux nouvelles générations. Cependant, tout est critiquable et l’on peut prendre le sujet de l’autre côté … L’habit fait-il le moine ? reprendre des slogans et des citations fait-il de nous des êtres aussi engagés que nos prédécesseurs ?  le débat est ouvert !

Pour cela, je vous propose deux morceaux, celui de Médine abordant le personnage de Malcolm X, et le nouveau clip de Rocé dont le premier couplet l’évoque également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *