Fly Girls – Sté Strausz et Antoine Dole

L’histoire universelle a bien souvent été écrite de la main des vainqueurs ; l’histoire du hip-hop l’a été de la main des hommes.  « Le sexe fort » a dominé ce mouvement dès son apparition dans les années soixante-dix aux Etats-Unis et dix ans plus tard en France. Tapies dans l’ombre, les femmes n’ont cependant rien manqué de cette révolution sociale et culturelle et en ont fait partie à part entière. L’ingratitude de la gente masculine a poussé Sté Strausz à répertorier les noms de toutes celles qui ont participé à  l’évolution du mouvement pour laisser une trace de leur passage. Rappeuse dès son plus jeune âge, composante de la Mafia Underground, elle fut l’une des premières à imposer un rap féminin incisif et poignant. Avec la collaboration d’Antoine Dole, auteur de fiction et fondateur d’un collectif sur les nouvelles influences culturelles, ils retracent ensemble l’histoire du hip-hop féminin à travers quarante portraits de Fly Girls.

Rappeuses exposées, danseuses renommées, graffeuses acharnées ou encore stylistes oubliées, elles ont toutes posé une pierre à l’édifice du grand monument qu’est devenu le hip-hop aujourd’hui. Ce livre n’est pas simplement un ouvrage documentaire sur diverses personnalités, il est, de par l’écriture et le ton employé un récit vivant. L’originalité se trouve dans la manière dont les portraits sont exposés : On dépasse le moyen d’une simple biographie pour se retrouver dans un cadre spécifié par un lieu et une date, le tout rappelant une anecdote vécue par la femme entretenue. Une histoire racontée par de courtes phrases qui offrent une accélération aux événements et une réelle émotion. On y retrouve quelques textes de rap, de vieilles photos, des brouillons et des ébauches pour renforcer l’authenticité du geste et donner du rythme à un livre coloré et accueillant. On remarque cependant que plusieurs pages peuvent être accordées à une artiste alors qu’une autre ne se contente que d’un paragraphe sans photo. Il s’agit là d’une œuvre qui prendra vite sa place dans les bibliothèques hip-hop à l’image d’un recueil ou d’un dictionnaire.

[Fly Girls / Edition : Au diable Vert / Juin 2010]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *